Valorisation de la recherche : Les identifiants d’auteur

Identifiant d'auteur de Scopus

Utilisant un algorithme prenant en compte divers éléments (affiliation, adresse, champs de recherche, revues utilisées, coauteurs, etc.), Scopus regroupe sous un identifiant unique à onze chiffres, le Scopus Author Identifier (ou Author id), tous les documents appartenant à un auteur. Cet identifiant est assigné par l’éditeur Elsevier depuis 2006, et ce, de façon automatique, dès qu’un document se trouve indexé dans Scopus. Il peut arriver que plus d’un identifiant soit assigné par erreur à une même personne. Cette situation est plus sujette à survenir lorsqu’un auteur utilise plus d’une forme de représentation pour son nom ou s’il change d’affiliation. À ce jour, on retrouve plus de 12 millions de profils de chercheurs dans cet outil. Lorsque l’on recherche une personne dans Scopus, on obtient les variantes de noms utilisées, l’affiliation (incluant la ville et le pays), le nombre de documents présents dans la base de données, ainsi que les domaines de recherche considérés. En cliquant sur le nom de l’auteur, on accède aux détails du chercheur, incluant l’identifiant d’auteur Scopus (Scopus Author Identifier ou Author ID dans Scopus). L'existence de cet identifiant permet de générer automatiquement la liste des publications, les coauteurs, le nombre de citations obtenues, l’indice h, etc.

Advenant qu’une erreur se soit glissée dans la page des détails d’auteur de Scopus, il est possible de faire une demande de correction en activant le bouton Request author detail corrections (les auteurs ne peuvent pas effectuer eux-mêmes les corrections). Il est également possible d’employer un assistant (wizard) permettant d’établir le nom préféré, de combiner des profils, d’ajouter ou de retrancher des documents reliés à son identifiant et de mettre à jour son affiliation. De façon à maximiser son impact, toute erreur ou omission détectée devrait faire l’objet d’une demande de correction. Il est donc suggéré de consulter régulièrement les détails associés à son identifiant Scopus et d’en vérifier le contenu. Il est à noter que des documents non indexés par Scopus ne peuvent pas être inclus à cet identifiant.